French: La relation entre William et Kate a changé – et c’est entièrement grâce à Harry et Meghan

Kate Middleton et le Prince William sont mari et femme depuis près d’une décennie, et ont eu trois enfants entretemps. Mais récemment, des fans aux regards perçants ont remarqué que quelque chose avait changé entre le duc et la duchesse de Cambridge. Et après avoir étudié le couple d’assez près, nous pouvons voir ce qui se passe exactement – et surtout, pourquoi.

Il n’y a pourtant rien de surprenant à ce que la relation entre Kate et William évolue, étant donné qu’ils ont traversé de nombreux hauts et bas ensemble. Comme leurs fans le savent déjà, les deux se sont rencontrés pour la première fois en 2001 alors qu’ils étudiaient à l’université de St Andrews en Écosse. Il semblerait que William ait été attiré par Kate pour la première fois lorsqu’il l’a aperçue dans un défilé de mode organisé pour une association caritative.

Alors que Kate était l’amie de William à l’époque, leur relation n’était apparemment que platonique. Puis vint le premier changement. Lorsque la future duchesse s’est avancée sur le podium dans une robe audacieuse, complètement transparente, qui mettait en valeur ses sous-vêtements, William est apparemment resté bouche bée. Selon Vanity Fair, le prince s’est même confié à une amie en disant : “Kate est canon !”

ADVERTISEMENT

En effet, un initié anonyme interviewé dans le livre William and Harry de Katie Nicholl en 2010 a suggéré que le moment du défilé avait tout changé pour William et Kate. Comme le rapporte Nicholl, cette personne a déclaré : “C’était clair pour nous que William craquait pour Kate. Il lui a même dit qu’elle était sensationnelle ce soir-là, ce qui l’a fait rougir. Il y avait vraiment une alchimie entre eux, et Kate avait vraiment fait forte impression sur William”.

La source ajoute : ” [Kate] l’a joué très cool et, à un moment où William semblait se pencher vers elle pour l’embrasser, elle s’est écartée. Elle ne voulait pas faire mauvaise impression ou rendre les choses trop faciles pour Will”. Si les journalistes royaux avaient été dans le coin à ce moment-là, qui sait ce qu’ils auraient fait de tout cela ?

ADVERTISEMENT

Un autre changement s’est produit lorsque Kate et William ont commencé à sortir ensemble. Mais il n’a pas toujours été facile pour le nouveau couple d’éviter les indiscrétions médiatiques. Afin de garder leur relation secrète, ils sortaient de la maison qu’ils partageaient avec leurs camarades de classe à des moments différents, et faisaient également attention à ne pas se tenir la main en public.

ADVERTISEMENT

Mais, au final, la nouvelle s’est répandue. Naturellement, les médias ont commencé à beaucoup s’intéresser à Kate – à tel point, en fait, qu’elle a dû porter plainte par l’intermédiaire de ses avocats. Le couple s’est alors séparé en 2007, bien qu’ils se soient remis ensemble peu de temps après. Heureusement, il semble que rien ne pouvait les séparer bien longtemps.

ADVERTISEMENT

La relation entre Kate et William évolue de nouveau en novembre 2010 lorsque le couple annonce ses fiançailles. Ils sourient sur les photos officielles pour marquer l’occasion, même si les photos restent assez formelles et posées. Une seule image semble pourtant faire oublier tous les attributs royaux et montrer Kate et William pour ce qu’ils sont réellement: un jeune couple amoureux.

ADVERTISEMENT

En 2014, Mario Testino – l’homme qui a pris les photos de fiançailles officielles – déclare au Daily Telegraph qu’il n’avait pas été “totalement satisfait” des photos au début. Il a toutefois changé d’avis en capturant un moment émouvant du couple royal. Testino explique : “Quand j’ai terminé la séance photo, [Kate et William] étaient sur le point de partir, et ils se sont soudainement enlacés devant un radiateur. C’était une émotion spontanée. On pouvait voir qu’ils étaient complètement amoureux”.

ADVERTISEMENT

Finalement, dix ans après leur première rencontre, William et Kate se marient à l’abbaye de Westminster. Ce fut un événement capital, regardé par des millions de personnes à travers la planète. Et, alors qu’il apparaissait sur le balcon pour saluer la foule rassemblée, William a donné un rapide baiser à sa nouvelle femme. Puis, après que les spectateurs aient crié au prince “Embrassez-la encore”, il s’est gaillardement exécuté.

ADVERTISEMENT

En règle générale, les membres de la famille royale ne se montrent pas trop passionnés, même lors d’un mariage – et certainement pas à l’église. Avant le mariage de William et Kate, le révérend Dr John Hall, doyen de Westminster, a ainsi déclaré à Yahoo News : “Il n’y aura pas de baiser durant la cérémonie de mariage. Nous ne faisons pas cela dans l’Église d’Angleterre. C’est un un truc d’Hollywood : ‘Vous pouvez maintenant embrasser la mariée’. Cela n’arrive pas ici”.

ADVERTISEMENT

 

Cependant, à l’approche du mariage, plusieurs journaux ont rapporté que William et Kate s’étaient entraînés à l’avance au baiser du balcon. De façon très peu romantique, il semble même que le baiser ait été programmé dans la procédure. En revanche, le deuxième baiser de la journée semblait beaucoup plus spontané.

ADVERTISEMENT

Après le mariage, William et Kate se sont installés dans la vie conjugale. Ils ont aussi fondé une famille, avec leur premier enfant, le prince George, né en 2013. Il n’y a toutefois pas eu de baiser sur les marches de l’hôpital lorsque le couple a présenté son nouveau-né, même s’ils étaient sans aucun doute ravis. Au lieu de cela, ils ont simplement tenu George dans leurs bras et ont souri aux caméras. Les observateurs royaux ont également observé que, même si le couple semblait très proche, ils en faisaient rarement l’étalage en public. Pourtant, il s’est avéré qu’il y avait une bonne raison à la retenue des membres de la famille royale.

ADVERTISEMENT

La raison pour laquelle William et Kate ont choisi de ne pas montrer leur affection en public était toute simple : ils étaient au travail. De la même manière qu’un couple marié peut décider de ne pas se tenir la main au bureau, Kate et William ont décidé de ne pas le faire non plus devant les caméras. Après tout, même s’ils célébraient la naissance d’un bébé, ils représentaient la monarchie toute entière.

ADVERTISEMENT

“Le duc et la duchesse sont presque toujours aperçus sur des photos prises lors d’événements officiels, ils sont donc ‘au travail’ et ça ne serait pas professionnel pour eux de se tenir la main”, a déclaré Emily Nash, correspondante royale de HELLO !, au magazine en 2017. “Ils doivent également serrer la main de nombreuses personnes qu’ils rencontrent donc, en dehors du fait d’être en service, ce ne serait pas non plus très pratique !”

ADVERTISEMENT

“Nous savons que [le duc et la duchesse] sont très affectueux, et cela se voit parfois dans des moments plus joyeux, lors d’événements sportifs ou autres, mais on ne s’attend pas à ce qu’ils agissent ainsi dans des situations plus formelles”, continue Nash. Cependant, en 2017, cette règle royale a été brusquement brisée, le prince Harry et sa nouvelle épouse Meghan étant en effet heureux de démontrer publiquement leur affection. 

ADVERTISEMENT

Harry et Meghan ont été photographiés en train de se tenir la main à de nombreuses reprises, et ont même partagé un baiser plutôt intense au cours d’un match de polo caritatif en juillet 2018. Tout cela était assez inattendu, mais les médias ont adoré. “Meghan et le prince Harry se tenant la main lors de fiançailles royales est une approche moderne et rafraîchissante de leur nouveau rôle, à la fois en tant que couple et en tant que représentants de la famille royale”, a déclaré Myka Meier, spécialiste de l’étiquette royale, au magazine People en 2017.

ADVERTISEMENT

Meier ajoute qu’en règle générale, les marques d’affection en public sont  “simplement une question de préférences pour chaque couple et dépendent probablement aussi de la nature de l’événement”. Bien que des membres de la famille royale plus âgés comme Charles et Camilla aient parfois été aperçus en train de se tenir la main, “des fiançailles plus sérieuses garantissent un niveau de professionnalisme plus sérieux, ce que chaque membre de la famille royale doit viser”.

ADVERTISEMENT

Il convient de remarquer, bien entendu, que ce professionnalisme en question était autrefois assez austère. Dans une biographie de 2017 intitulée Prince Charles : The Passions and Paradoxes of an Improbable Life, l’auteur Sally Bedell-Smith s’est penchée sur l’affection – ou le manque d’affection – que la Reine et le Prince Philip se sont historiquement montrés l’un envers l’autre en public. Elle écrit : “À la façon de la classe supérieure, aucun des deux n’était physiquement démonstratif”.

ADVERTISEMENT

Alors, Kate et William ont-ils continué à maintenir ces standards, ou bien l’influence de Harry et Meghan a-t-elle déteint sur eux ? Eh bien, en octobre 2018, le Duc et la Duchesse de Cambridge ont surpris leurs fans avec leur propre démonstration publique d’affection. Kate venait de revenir de son congé de maternité après avoir donné naissance au Prince Louis et accompagnait William au Sommet ministériel mondial sur la santé mentale à Londres. Et, pendant l’événement, William a été vu en train de poser sa main sur le dos de sa femme et, plus tard, sur sa jambe. Un événement rare, en effet, pour le couple royal.

ADVERTISEMENT

Mais ce n’est pas tout. Quelques jours après le sommet, Kate et William ont assisté au mariage de la princesse Eugénie où, une fois de plus, ils semblaient être beaucoup plus proches que d’habitude. La journaliste Kirsten Aiken a écrit sur Twitter : “Deux équipes de commentaires avec les oohs et les aahs à propos apparemment d’une rare démonstration publique d’affection de William et Kate (attention, ils ne font que se tenir la main !).”

ADVERTISEMENT

 

Judi James, une interprète du langage corporel, a également eu son mot à dire à propos du comportement de Kate et de William. “Ils ont réussi à surpasser Harry et Meghan”, a-t-elle déclaré au Daily Mirror. “Kate a tendu la main pour la poser sur le bras de la chaise de son mari, et il a mis sa propre main par-dessus dans un geste très romantique.”

ADVERTISEMENT

Et James a également analysé le langage corporel affiché à ce sommet. “Kate semble avoir gagné en confiance ici, lors de leur première apparition publique depuis la naissance, et William est inhabituellement tactile, adressant quelques doux sourires à sa femme pour faire comprendre qu’il est incroyablement heureux de l’avoir à nouveau à ses côtés”, a-t-elle déclaré à un autre journal, le Daily Express.

ADVERTISEMENT

Mais qu’est-ce qui a pu déclencher ce changement dans les relations publiques entre le duc et la duchesse ? Eh bien, James a laissé entendre au Daily Mirror que cela pourrait avoir été “provoqué par les démonstrations très tactiles de Harry et Meghan”. Certains observateurs royaux ont même pensé qu’ils avaient peut-être subtilement essayé de les devancer. Un tweet publié après le mariage de la princesse Eugénie, par exemple, affirmait que William et Kate visaient à “éclipser” le couple plus récent lors de l’événement.

ADVERTISEMENT

Il y a aussi eu des rumeurs d’animosité entre les membres de la famille royale. En 2018, par exemple, des magazines à scandales ont rapporté que Meghan et Kate s’étaient chamaillées avant le mariage de l’ancienne actrice avec Harry. Selon des sources anonymes, l’origine du conflit était la robe de demoiselle d’honneur de la princesse Charlotte ; le désaccord, dit-on, aurait laissé Kate en larmes.

ADVERTISEMENT

Et la prétendue querelle entre Kate et Meghan a continué à faire la une des journaux. En novembre 2018, en effet, il a été rapporté que Harry et Meghan allaient quitter le palais de Kensington – s’éloignant donc de William et de Kate. Une source anonyme a en outre affirmé au Daily Mail qu’un clivage entre les femmes de la famille royale était la cause de ce déménagement.

ADVERTISEMENT

De plus, le supposé “ami proche des Cambridges” a déclaré au journal que les deux duchesses ne sont pas vraiment en accord. “Kate et Meghan sont des personnes très différentes”, a-t-il affirmé. “Elles ne s’entendent pas vraiment.” Le même mois, cependant, une autre source a suggéré au Sun que le problème ne provenait pas des épouses royales mais que, en réalité, c’était William et Harry qui se disputaient.

ADVERTISEMENT

Ensuite, en avril 2019, Metro s’est entretenu avec un spécialiste du langage corporel au sujet de l’une des plus récentes apparitions publiques de William et Harry. À cette occasion, les deux princes avaient assisté à un événement avec l’écologiste Sir David Attenborough – et, bien qu’ils soient arrivés dans la même voiture, ils se sont immédiatement séparés ensuite.

ADVERTISEMENT

C’est en pensant à cela que Peter Clayton a déclaré à Metro : “Normalement, lorsqu’ils arrivent à un événement, les frères marchent toujours ensemble – même si c’est derrière leur père. Lorsqu’ils saluent les organisateurs ou les supporters, ils rient généralement entre eux pour s’assurer qu’ils approchent de la ligne en souriant et en ayant l’air joyeux. Mais leur comportement à présent est très différent”.

ADVERTISEMENT

Clayton poursuit : “Si vous n’aviez pas vu [William et Harry] sortir de la voiture ensemble, vous auriez pensé qu’ils étaient arrivés dans des voitures différentes – tant est importante la distance entre eux. Il n’y a aucune tentative pour se regarder, et ils semblent vouloir maintenir cette distance”. Néanmoins, le gourou du langage corporel ajoute : “Peu importe ce qui s’est passé, j’espère qu’ils pourront rapidement mettre cela derrière eux, parce que j’ai toujours vraiment considéré que les deux princes ont toujours été soudés et bons amis”.

ADVERTISEMENT

Cependant, en dépit de ces rapports, seules quelques personnes savent réellement comment les membres de la famille royale se comportent entre eux à huis clos. Après tout, ce n’est pas le genre d’informations que le palais de Kensington a tendance à révéler au grand public en général. Par conséquent, la perception qu’on peut avoir du clan Windsor provient, c’est vrai,  de leurs manifestations publiques d’affection et de leur langage corporel général les uns envers les autres.

ADVERTISEMENT

Jetons donc un œil à ce langage corporel. Par exemple, lorsque Kate et Meghan se sont réunies pour Noël 2018 avec le reste de la famille royale, elles semblaient heureuses et souriantes. Mais cachaient-elles simplement leur antipathie pour les caméras ? Eh bien, ce n’est pas ce que pensent les spécialistes du langage corporel. “Vous voyez comme elles rient [et] à quel point elles marchent de manière synchronisée ?” déclare l’experte Patti Wood à Marie Claire. “C’est vraiment difficile de faire ça si vous n’aimez vraiment, vraiment pas quelqu’un.”

ADVERTISEMENT

Même la façon dont les membres de la famille royale utilisent leurs accessoires semble avoir une certaine importance. Prenez par exemple Kate telle qu’elle apparaît sur cette photo. Ici, on ne la voit pas en train de tenir la main de William ; elle positionne plutôt son sac entre elle et son mari. Toutefois, selon les experts, c’est en réalité un bon signe pour Meghan, qui marche de l’autre côté de Kate. En effet, cela signifie qu’il n’y a rien entre les belles-soeurs – à la fois au sens métaphorique et au sens physique.

ADVERTISEMENT

“Kate a son sac à main entre elle et Will”, déclare Wood à Marie Claire. “Je n’aime pas ça en règle générale, mais je pense qu’en raison de la controverse dans les médias concernant sa relation avec Meghan, elle est peut-être simplement en train de faire un effort pour s’assurer que la relation semble bonne et qu’il n’y a pas de blocage ou de barrière entre elles”.

ADVERTISEMENT

Pourtant, les rumeurs d’une querelle entre Kate et Meghan ont persisté jusqu’en 2019. Cette spéculation continue a alors amené nulle autre que Sarah Ferguson à commenter la situation en février de cette année-là. Ce faisant, la duchesse d’York – autrefois mise en concurrence avec la princesse Diana – a attiré l’attention sur la nature souvent grossière de la spéculation sur Internet. “Il semble”, écrit-elle dans une lettre ouverte pour le magazine Hello, “qu’en ligne, tout soit permis”.

ADVERTISEMENT

“Les femmes, en particulier, sont constamment mises en concurrence et comparées les unes aux autres d’une manière qui me rappelle comment les gens ont essayé de nous présenter Diana et moi comme des rivales, ce qu’aucune de nous n’a jamais vraiment ressenti”, poursuit Ferguson. “Les gens se sentent autorisés à dire en ligne des choses qu’ils n’auraient jamais imaginé dire en face de quelqu’un. Et cela encourage les autres à en rajouter”.

ADVERTISEMENT

Il convient de remarquer que, s’il existe réellement des tensions entre Meghan et Kate – ou entre Harry et William d’ailleurs –, il n’y a toutefois pas encore eu de preuve concrète de cela pour le moment. Il n’y a pas non plus d’indication légitime que quelqu’un veuille se mettre en avant par rapport aux autres membres de la famille. De plus, si les manifestations publiques d’affection sont un problème, alors Charles et Camilla doivent être pris en compte. Dans une séance photo pour le numéro de décembre 2018 de Vanity Fair, par exemple, Camilla est photographiée avec une main sur la jambe de son mari.

ADVERTISEMENT

De plus, certains commentateurs royaux sont d’avis que Charles et Camilla pourraient faire bouger un peu les lignes lorsque Charles montera sur le trône. “Les temps ont changé”, déclare la biographe Penny Junor à Good Housekeeping en 2018. “Charles est encore tellement épris de Camilla – même après toutes ces années – qu’il lui serait difficile de ne pas lui montrer son affection naturelle”.

ADVERTISEMENT

Pourtant, Harry et Meghan apparaissent certainement comme le couple royal le plus à l’aise pour montrer son affection en public. Et ce ne fut pas différent lors de leur récente tournée royale en Australasie. En effet, Harry a souvent tenu la main de sa femme enceinte pendant les déplacements du couple. Et, même en applaudissant poliment lors des événements, Meghan avait le bras enroulé autour de celui d’Harry.

ADVERTISEMENT

Plusieurs personnes se sont pourtant plaintes du nombre de contacts personnels entre Harry et Meghan, rapporte le journal The Sun. Par exemple, un utilisateur du site web Mumsnet aurait apparemment déclaré : “Pour l’amour de Dieu, pourraient-ils arrêter de se tenir la main ? Ils ne sont pas en rendez-vous, mais en affaires officielles !”

ADVERTISEMENT

En attendant, James a suggéré que William et Kate se sont peut-être aussi rapprochés en raison de la naissance du prince Louis. “Leurs sourires ont changé, et leurs signaux d’affection et d’amour sont beaucoup plus intenses et ouverts que jamais, ce qui suggère que la naissance de leur troisième enfant les a en quelque sorte renvoyés à l’étape de la lune de miel”, a-t-elle déclaré au Daily Express.

ADVERTISEMENT

Et ils ne sont pas les seuls, apparemment. Harry et Meghan semblent aussi être follement amoureux lors de chaque apparition publique. Au cours de leur tournée royale, ils se sont même aventurés seuls dans la forêt néo-zélandaise de Whakarewarewa pour un moment d’intimité. Là, Harry a pris une magnifique photo de Meghan enceinte étreignant son ventre.

ADVERTISEMENT

Toutefois, bien que Kate et William soient moins démonstratifs avec leurs sentiments, il est certain qu’ils s’adorent. Et l’absence de marques d’affection en public régulières ne permet certainement pas de savoir ce qui se passe derrière les portes closes. En outre, la reine Elizabeth II et le prince Philip ne sont presque jamais vus en train de se toucher, et ils sont ensemble depuis plus de 70 ans !

ADVERTISEMENT

Pourtant, même si les démonstrations d’affection entre époux de la famille royale sont rares, est-ce aussi le cas lorsqu’il s’agit de parents et d’enfants ? Eh bien, il faut dire que, traditionnellement, le public n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent de la part des parents du palais de Kensington. Quand Charles avait cinq ans, par exemple, ses parents l’ont laissé seul derrière lorsqu’ils sont partis en voyage pendant six mois. Et, lorsque le trio s’est réuni, Charles n’a eu que des poignées de main de la part de son père et de sa mère.

ADVERTISEMENT

Cependant, l’ex-femme de Charles, Diana, était apparemment assez différente des autres membres de la famille royale lorsqu’il s’agissait d’élever des enfants. Ainsi, lorsque c’était son tour de partir en tournée et d’être absente pour de nombreux mois, elle choisissait d’emmener son bébé William avec elle. Et si cette décision audacieuse a peut-être surpris les médias britanniques, le public l’a adorée ; on pourrait argumenter que cette décision a aussi rendu Diana plus attachante.

ADVERTISEMENT

De plus, à chaque fois que Diana avait affaire à un enfant, elle s’agenouillait afin de pouvoir le regarder dans les yeux. “Diana a été le premier membre de la famille royale à faire cela”, déclare Ingrid Seward, rédactrice en chef du magazine Majesty, à ABC News en 2013. “La famille royale avait l’habitude de dire que tout le monde devait faire preuve de déférence envers eux. Mais Diana disait : ‘Si quelqu’un est mal à l’aise à votre égard, ou si vous parlez à un très jeune enfant ou à une personne malade, mettez-vous à son niveau’”.

ADVERTISEMENT

Et William et Kate semblent prodiguer généreusement leur affection à leurs enfants – dans le cadre d’apparitions publiques officielles ou non. Ils tiennent la main de leurs enfants, les portent, jouent avec eux et rient même avec eux dans les moments protocolaires. Lors de la cérémonie “Trooping the Color” de 2017, on a même pu apercevoir le clan rire ensemble joyeusement sur le balcon du palais.

ADVERTISEMENT

En outre, à la naissance de Louis, il a été dit que William et Kate semblaient être devenus des parents plus détendus. L’analyste du langage corporel Patti Wood a déclaré à l’époque à Good Housekeeping : “Si vous jetiez un rapide coup d’oeil aux photos de [Kate et William] exhibant leur nouveau petit garçon, vous n’auriez pas pu savoir qu’ils étaient de la famille royale”.

ADVERTISEMENT

Susan Constantine, experte en comportement humain, ajoute : “C’est le type de comportement que vous voulez voir chez un couple – surtout lorsqu’ils viennent d’avoir un bébé. Non seulement ils sont synchronisés, mais William a aussi levé les sourcils et posé sa main sur celle de Kate, ce qui insinue qu’il essaie de la protéger”.

ADVERTISEMENT

C’est également évident que William et Kate espèrent que leurs enfants pourront finalement s’ouvrir si nécessaire. En 2017, William a déclaré à CALMzine : “Catherine et moi sommes clairs sur le fait que nous voulons que George et Charlotte grandissent en se sentant capables de parler de leurs émotions et de leurs sentiments”. Et si cette confession a été faite avant la naissance de Louis, on suppose qu’il en va de même pour le plus jeune fils du couple.

ADVERTISEMENT

“Au cours de l’année écoulée, [Kate et moi] avons visité ensemble un certain nombre d’écoles où nous avons été stupéfaits d’entendre des enfants parler de sujets assez difficiles d’une manière vraiment claire et émotionnellement articulée – ce que la plupart des adultes auraient du mal à accomplir”, poursuit William dans sa déclaration au magazine. Il s’agit donc clairement de quelque chose de très important pour le Duc de Cambridge.

ADVERTISEMENT

“Voir [ces enfants] m’a vraiment donné l’espoir que les choses sont en train de changer et qu’il y a une nouvelle génération qui trouve normal de parler ouvertement de ses émotions. L’intelligence émotionnelle est la clé qui nous permet à tous d’affronter les complexités de la vie et des relations”, conclut William. Et peut-être que Kate et lui-même apprendront un jour à leurs enfants les subtilités des manifestations publiques d’affection – quand ils seront assez grands, bien entendu.

ADVERTISEMENT

Ainsi, si William et Kate ont gagné leur nouvelle sensibilité grâce à Meghan et Harry, l’autre couple pourrait à son tour vouloir emprunter à William et à Kate des stratégies parentales lorsque le besoin s’en fait sentir. Comme beaucoup le savent, Meghan a donné naissance en mai 2019 à leur premier enfant – un petit garçon nommé Archie Harrison Mountbatten-Windsor.

ADVERTISEMENT

En tout cas, Meghan et Harry ont déjà appris le tour de Diana, c’est-à-dire celui de se mettre “à genoux pour rencontrer un enfant à sa hauteur”, ce qui est un très bon signe pour la maman et le papa. Lors de leur tournée en Australie, on les a vus interagir avec des enfants et, d’après ce que l’on peut voir, ils pourraient bien devenir d’excellents parents.

ADVERTISEMENT

De plus, le langage corporel de Meghan et de Harry en présentant le bébé Archie au monde entier a également attiré de nombreux commentaires. Blanca Cobb, experte en la matière, a parlé à Cosmopolitan en mai 2019 des interactions au sein de la nouvelle famille. Leurs mains, a-t-elle expliqué, étaient un “baromètre émotionnel” de leurs sentiments.

ADVERTISEMENT

Cobb dit : “Si vous regardez les doigts de [Harry]… il n’y a pas de stress ou de tension. Il y a une courbure naturelle dans ses doigts. Vous pouvez voir comment son pouce est posé sur la couverture [et] comment sa main gauche repose sous sa main droite. Quant à Meghan, ajoute Cobb, elle touche à la fois son fils et son mari – les deux choses apparemment les plus précieuses pour elle.

ADVERTISEMENT

Et le monde a pu en voir plus sur le comportement de Meghan et Harry –  ainsi que sur celui d’Archie lui-même –  lors de la tournée du couple royal en Afrique du Sud en septembre 2019. Au Cap, Meghan s’est un peu ouverte, en disant à sa fan Nazli Edross-Fakier qu’Archie était “le bébé le plus calme, le plus beau et le plus facile” et qu’il “voyageait bien”.

ADVERTISEMENT

De plus, lorsque Meghan et Harry se sont rendus à l’association caritative de surf Waves for Change, on aurait dit que le fait de devenir parents n’avait pas beaucoup affecté leur relation. Quoi qu’il en soit, les deux époux se sont montrés affectueux l’un avec l’autre dans leurs mots, Meghan appelant Harry “le meilleur papa” et le prince lui retournant le compliment en qualifiant sa femme de “meilleure maman”.

ADVERTISEMENT

Et, alors que la tournée sud-africaine continuait, James s’est exprimée à The Express sur le comportement des membres de la famille royale à l’étranger. Elle explique : “Meghan a une approche très positive et optimiste pour ses premières présentations à de nouvelles personnes, mais lorsqu’ils se tiennent dehors avec leurs hôtes, elle réalise encore plusieurs gestes de protection à l’égard de son fils”.

ADVERTISEMENT

Il est intéressant de remarquer que Kate a fait preuve d’une certaine proximité avec Charlotte pour le premier jour d’école de la jeune princesse – notamment en ayant recours à des gestes réconfortants comme le fait de tenir la main. Et, si personne ne peut savoir avec certitude si tout se passe bien entre les membres de la famille royale et leurs jeunes enfants, il semble en tout cas qu’il en soit ainsi pour le moment.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT